Naeyn Habibian 4'3" x 2'7"

Passer aux informations produits
1 de 10
Prix habituel $850.00 CAD
Price $1,700.00 CAD Special Price $850.00 CAD

CUSTOM SIZES AVAILABLE BY SPECIAL ORDER

PLEASE CONTACT US FOR AVAILABILITY

Sizes are approximate. Photos are not necessarily exact for color.

New rugs are of the highest quality and are handpicked overseas by the Bashir Family.

Afficher tous les détails

Overview

C'est au milieu du XXe siècle que les maîtres de Nain créèrent les fameux tapis froids bleu-blanc et bleu-beige. Généralement, le tissage Nain de la laine utilise une base de coton. La plupart de la soie est utilisée pour les motifs de bordure et pour mieux « dessiner » des arabesques.

Matériaux et savoir-faire :

Ce tapis fin et soigneusement noué à la main contient un mélange parfait de 80 % de soie pure et de 20 % de laine pure. Les tapis persans et orientaux fabriqués à partir d'un pourcentage élevé de soie sont complexes et sont souvent les plus précieux de tous les tapis faits à la main. Les fibres de soie de cette pièce créent un bel éclat sur tout le champ et les bordures, offrant une sensation ultra luxueuse. L'utilisation de la soie garantit un rendu précis des motifs décoratifs, car les fibres de soie résistantes permettent aux tisserands qualifiés de tisser plus de nœuds par pouce carré (KPSI) que ceux des tapis en laine. Un tapis persan ou oriental typique en laine peut avoir entre 100 et 300 KPSI - un tapis typique à 80 % de soie contient entre 200 et 500 KPSI. En conséquence, le tissage du tapis nécessitera environ trois fois plus de travail, et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles les tapis en soie coûtent deux à trois fois plus cher que les tapis en laine. Les détails de cette pièce particulière contiennent également de la laine, ce qui augmente sa durabilité.

L'utilisation de teintures végétales respectueuses de l'environnement enrichit également le fil de ce tapis d'un éclat naturel et vibrant. Les colorants végétaux sont également appelés colorants naturels et sont supérieurs aux colorants « synthétiques ». Contrairement aux tapis tissés avec des couleurs synthétiques, ce tapis durera des générations grâce aux matériaux de haute qualité et au savoir-faire artisanal qui y est investi.

Un bref aperçu des tapis Naeyn

Tissage du tapis Habibian Naeyn sur un métierNaeyn (aussi écrit Nā’īn ou Nain) est une ville du centre de l'Iran située dans la province d'Isfahan. Cette cité, dont le patrimoine monumental traditionnel a été préservé autour d'un ancien château sassanide et d'une mosquée, est connue pour sa fabrication et sa production des tapis faits à la main avec une combinaison d'ombres bleues et d'ivoire. Avant la première guerre mondiale, Naeyn était réputée pour son façonnage exquis de vêtements Iraniens robustes et traditionnels. Par contre, après la première guerre mondiale, l'industrie des vêtements s'est effondrée en raison de l'intérêt augmentant des Iraniens dans les vêtements occidentaux. Possédant de l'expérience dans le traitement de la laine de haute qualité, les artisans de Naeyn ont décidé d'exploiter leurs connaissances et se sont mis à tisser des tapis en laine de qualité. Le gouvernement persan a décidé de venir en aide à la ville. Celui-ci a transféré des tisseurs de la ville persane d'Isfahan et a créé de nouveaux entrepôts pour la fabrication de ces nouveaux tapis.

Avant les années 1950, Naeyn a commencé à gagner de la gloire pour ses centres de tapis remarquables. La matière et l'exécution de ces tapis sont de première classe et la densité du nouage est élevée, dépassant souvent le million de nœuds au mètre carré. Généralement, la matière est faite de laine sur une chaîne en soie, et de soie pour la chaîne aussi bien que pour la trame et le velours. Les motifs à médaillon central ainsi que les arabesques et les motifs floraux sont courants. C'est au milieu du 20e siècle que les maîtres de Naeyn ont créé le fameux tapis blanc-bleu et beige-bleu froid très connu aujourd'hui. Comme il ya eu le transfert de tisseurs de la ville d'Isfahan, la ressemblance avec les tapis de la ville voisine d'Isfahan est frappante.On considère que les meilleurs tapis de Naeyn sont ceux qui sont exclusivement fabriqués et conçus par les Habibian.

Les tapis "Naeyn Habibian" se diffèrent hautement par la densité et sont typiquement faits de la soie pure. Ces derniers sont fabriqués en petite quantité, soit quelques centaines de morceaux par année. Autrefois, les "Habibian Naeyn" étaient considérés comme des tapis très importants dans la famille Naeyn. Il existe cependant des exceptions. Parfois, ils étaient d'un rouge et d'un vert vif. De nos jours, il y a beaucoup de tapis sur le marché qui sont signés Habibian Naeyn, mais qui n'ont pas été fabriqués par des familles Habibian et sont à vendre sur les marchés américains et canadiens. Il est très difficile de trouver de véritables tapis Habibian Naeyn à cause de la forte demande. Les tapis Naeyns anciens sont aussi difficiles à trouver. La plupart des Naeyn ont un fond de couleur ivoire avec du bleu et du beige. Parfois, le bleu est plus prononcé et parfois, le tapis est fait d'un bleu plus clair. Il existe cependant des exceptions où le tapis est plutôt d'un rouge et d'un vert éclatant. Pour apprendre davantage sur les tapis iraniens et leur histoire, veuillez visiter notre section sur les tapis persans.

Sources et inspiration : BÉRINSTAIN, Valérie, et al. L'art du tapis dans le monde, Paris, Mengès, 1996, 378 p. ; JERREHIAN JR., Aram K. A. Oriental Rug Primer, Philadelphie, Running Press, 1980, 223 p. ; HERBERT, Janice Summers. Oriental Rugs, New York, Macmillan, 1982, 176 p. ; HACKMACK, Adolf. Chinese Carpets And Rugs, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1980, 45 p. ; DE MOUBRAY, Amicia. et David BLACK. Carpets for the home, London, Laurence King Publishing, 1999, 224 p. ; JACOBSEN, Charles. Oriental Rugs A Complete Guide, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1962, 479 p. ; BASHIR, Shuja. communication personnelle, s.d. ; Sources de sites web et dates de consultation variées (à être confirmées). Utilisé sous toutes réserves.